Comme au cinéma, la bande-son joue un rôle crucial dans les jeux vidéo. Elle donne le ton à l’ensemble de l’aventure et suffit souvent, à elle seule, à convoquer mille-et-un souvenirs lorsque vous la réécoutez plusieurs années après. Certains jeux en font une utilisation très originale, en l’intégrant directement dans la construction des niveaux, pour créer de véritables expériences musicales interactives où le jeu et sa bande-son se répondent avec une incroyable complémentarité. Actuellement en pleine découverte de l’excellent Sackboy: A Big Adventure, dont la bande originale est particulièrement inventive, je souhaitais revenir sur quelques-uns de mes niveaux musicaux préférés.

One Track Mind – Sackboy: A Big Adventure

Musique : Toxic, Britney Spears


Commençons donc par le jeu du moment, Sackboy: A Big Adventure. Little Big Planet, la série dont est issu cet épisode dérivé, est réputée pour l’utilisation de nombreuses chansons sous licence (comme le titre Sleepyheadqui n’est jamais sorti de ma tête depuis la bande-annonce de Little Big Planet 2), mêlées à des compositions originales iconiques (dont le fameux thème The Gardensqui me remplit de nostalgie chaque fois que je l’écoute, et qui est justement remixé dans Sackboy). Il n’est donc pas surprenant que ce spin-off en fasse de même : sa bande-son comprend des compositions originales, ainsi que des reprises orchestrales de tubes comme Material Girl de Madonna ou Just Can’t Get Enough de Depeche Mode. Mais les moments où Sackboy donne le plus gros coup de projecteur sur sa bande  originale sont ses niveaux musicaux, dans lesquels le monde tout entier  ennemis, plateformes, éléments du décor — bougent en rythme avec la chanson. Le jeu comprend plusieurs de ces niveaux, avec des tubes comme Uptown Funk de Bruno Mars ou la géniale Houdini de Foster the People. Le niveau le plus marquant est évidemment celui qui met en scène Toxic, de Britney Spears. Tout simplement parce que c’est Toxic, de Britney Spears. Que peut-il y avoir de mieux qu’un niveau de pure plateforme rythmé par l’un des tubes les plus iconiques de la pop par l’une des artistes les plus iconiques de la pop ? Rien.

Mariachi Madness – Rayman Legends

Musique : Eye of the Tiger, Survivor

Quelques années avant Sackboy, il y avait un autre incroyable jeu de plateformes, Rayman Legends. Ce dernier figure parmi mes jeux de plateforme préférés de tous les temps, tant il regorge d’inventivité, de pure créativité, et d’amour pour le jeu vidéo de la part des développeurs d’Ubisoft Montpellier. Parmi les niveaux les plus imaginatifs du jeu, on compte là aussi une poignée de niveaux musicaux, où chaque élément vit au rythme d’une chanson populaire, réorchestrée à la sauce Rayman par le génialissime compositeur français Christophe Héral (à qui l’on doit également la bande-son du non moins génialissime Beyond Good & Evil). Mais contrairement à Sackboy, où ces niveaux musicaux se déroulent dans des environnements en 3D, et en temps réel, les niveaux musicaux de Rayman sont en 2D avec du side-scrolling : autrement dit, l’écran défile en mesure avec la musique, et vous devez courir pour garder le rythme. Cela permet aux développeurs de calibrer l’ensemble du niveau à la seconde près, pour que chaque mouvement du joueur coïncide parfaitement avec les différents accords musicaux. Il en résulte une expérience de jeu absolument jouissive, et le meilleur exemple est sans nul doute le niveau Mariachi Madness, qui nous sert un remix particulièrement hilarant du célèbre hymne de Rocky Eye of the Tiger. Je vous mets au défi de regarder cette vidéo sans arborer un grand sourire sur votre visage.

Danger From Above – Soldats Inconnus: Mémoires de la Grande Guerre

Musique : Hungarian Dance No. 5, Brahms

Développé avec le même moteur de jeu que Rayman Legends, UbiArt, Soldats Inconnus retrace avec émotion le parcours de divers personnages inspirés de faits réels, durant la Première guerre mondiale. Le jeu mélange avec brio une narration intense et ancrée dans le réel, avec des graphismes “cartoon” entraînant une dichotomie particulièrement intéressante. Durant plusieurs séquences, les personnages doivent fuir à bord d’un véhicule tandis qu’autour d’eux des bombardements surviennent, apportant avec eux la mort et la destruction. Pour retranscrire l’urgence et le danger, et évoquer de manière figurative la violence de ces moments, les développeurs ont eu la brillante idée de mettre ces niveaux en musique. De grands airs de la musique classique sont ainsi utilisés en fond sonore, tandis que les bombes et les obus s’abattent sur le joueur en rythme avec l’orchestre, créant ainsi un concert macabre tout-à-fait approprié pour exprimer l’horreur de la guerre. L’extrait ci-dessus correspond à la première de ces séquences, et c’est celle qui m’a le plus marqué.

Touch The People – Sound Shapes

Musique : Touch the People, Beck

Sorti en toute discrétion sur la PlayStation Vita, puis réédité quelques années plus tard sur PS4, Sound Shapes est un jeu assez méconnu qui repose entièrement sur le concept de niveaux musicaux. Tous les sons émanent directement des éléments du décor ou bien des ennemis affrontés par le joueur. Chaque niveau commence dans le silence le plus total, et à mesure que le joueur progresse d’écran en écran, collectant de nouvelles notes et rencontrant de nouveaux obstacles, la musique se compose petit à petit, jusqu’à culminer dans une mélodie accrocheuse. Mon niveau préféré a été mis en musique par nul autre que le musicien américain Beck, et il s’agit d’une chanson particulièrement entraînante appelée Touch the People. L’esthétique de ce niveau, définitivement pop avec ses couleurs vives et ses formes géométriques, m’a marqué à plus d’un titre.

Et voilà pour la liste de mes niveaux musicaux préférés ! Et vous, avez-vous en tête des moments de jeux vidéo où gameplay et musique se confondent pour former un tout riche en émotions et en sensations ? Dites-moi vos niveaux préférés en commentaires !

Written by

Nicolas Lafarge 

Gamer passionné depuis 1996.