À propos

nicolas-lafargeJe suis né avec une souris d’ordinateur dans une main, et une manette de PlayStation dans l’autre. Je joue aux jeux vidéo depuis que je suis tout petit, inspiré par mes parents qui ont eux-mêmes passé des nuits blanches sur Sonic puis sur Tomb Raider. J’ai passé mes hivers à casser des caisses dans Crash Bandicoot, à récolter des joyaux dans Spyro le Dragon, et à enfermer le majordome dans la chambre froide dans Tomb Raider. J’ai passé mes étés à courir dans mon jardin en tirant sur mon chien avec des pistolets imaginaires, tel Lara Croft face à une meute de loups voraces (j’ai toujours eu beaucoup d’imagination).

Aujourd’hui, je n’imite plus Lara Croft dans mon jardin (même si la tentation reste forte), alors je joue été comme hiver. Les jeux que j’apprécie le plus sont les jeux d’action/aventure, de plateforme et les survival-horror. Je suis toutefois assez bon public : j’aime à peu près tous les genres, mis à part les jeux de combat, de sport et les FPS auxquels je ne joue que très rarement. Mes jeux préférés sont ceux qui savent émouvoir d’une façon ou d’une autre, et les jeux dont on sent qu’ils ont été réalisés avec passion et dévouement. Une oeuvre d’art est pour moi une oeuvre dans laquelle l’auteur a mis tout son coeur, déversé une part de lui-même – et ce sont ces jeux-là qui sont pour moi les plus intéressants. Si je ne devais retenir qu’un seul personnage de jeu vidéo, ce serait évidemment Lara Croft, celle qui m’a fait aimer le jeu vidéo et restera sans doute toujours mon héroïne fétiche.

Le jeu vidéo est à mon sens un « média en devenir », encore jeune et sous-estimé mais clairement prometteur, pour lequel tout reste encore à définir, à inventer et à construire. C’est aussi un support qui m’a vu grandir et respectivement. Actuellement étudiant en information et communication, je mène dans le cadre de ma formation universitaire un mémoire de recherche sur le marché vidéoludique. C’est dans ce secteur que j’espère à terme mettre à profit mes compétences, soit dans le champ de la production, soit dans celui de la communication digitale.

Je suis d’un naturel curieux et imaginatif, et je m’intéresse donc à pas mal de disciplines. Je parle français et anglais couramment, et je me débrouille en espagnol. Hormis les jeux, j’aime beaucoup lire et faire tout un tas de trucs inutiles, comme aller sur Twitter ou encore manger. Je cuisine d’ailleurs plutôt pas mal. Il parait.

Ce blog n’est pas le seul endroit où vous pourrez me rencontrer sur le web. Je participe depuis 2010 à la rédaction et à la modération de Captain Alban, un fansite francophone sur l’univers de Tomb Raider. Actuellement, je m’occupe de l’ensemble de la traduction en français du site anglophone Crash Mania, dédié aux jeux Crash Bandicoot. Enfin, vous pouvez bien entendu me suivre sur les réseaux sociaux habituels.